Ma To-do List anglaise

thumb (7)

Dans cette To-do List, il y a évidemment améliorer mon anglais (voire devenir bilingue) et visiter un maximum mais également :

1. Savoir conduire à gauche

2. Savourer un afternoon tea

3. Prendre un cours de claquettes anglaises

4. Prendre soin de mes pieds. Premier constat : tous les pieds sont laids. Second constat : à force d’empêcher mes ongles de pousser (parfois de manière barbare), je risque d’attraper des ongles incarnés. Donc il serait vraiment bien que j’arrête de négliger cette partie de mon corps.

5. Sympathiser avec un homme aux cheveux roux et prendre une photo avec lui, tout en portant des chaussures bleues (ceci est un défi donné par mes amis)

6. Découvrir de nouveaux thés, de nouvelles petites douceurs ainsi que des plats salés

7. Fêter dignement Halloween

Pour l’instant, après des débuts difficiles, je maîtrise la conduite à gauche. Quant aux découvertes culinaires, j’ai déjà testé pas mal de petites douceurs ainsi que le fish&chips en salé.

La météo dans la tête

pink-sky

Il y a des jours où j’ai hâte d’être à la mi-décembre pour enfin démissionner de ce job. Il y a des jours où j’aime ce job et où je me dis que je ne suis pas à plaindre, que c’est loin d’être parfait mais que cela pourrait être bien pire (on sait ce qu’on perd mais pas ce que l’on trouve).

Il y a des jours où j’ai hâte de rentrer en France, de revoir mes proches, les serrer dans mes bras. Il y a des jours où je n’ai pas envie de rentrer, où je soupire d’ennui en pensant à mes futures journées là-bas. Car qui dit retour, dit squatter dans la famille et chez des amis. Avec en corollaire, la peur de déranger, de ne pas me sentir à ma place et d’être dépendante d’eux (car sans voiture, pour me déplacer dans ma famille, cela risque d’être compliqué…). Surtout quand on n’a pas pris de billet retour…

Des journées en demi-teinte, pas vraiment de journées inoubliables (bien qu’il y ait des moments qui le soient, je m’évertue à cultiver les petits bonheurs chaque jour) ni de perspectives d’avenir qui me font sauter de joie.

Cela ne m’aide pas du tout à être sereine, si tout était noir ou rose, cela serait bien plus simple pour prendre les bonnes décisions. Mais que ce soit dans la vie ou en regardant par la fenêtre, la tendance est à la grisaille.

Faire avec tout en se concentrant sur ce qu’il y a de mieux pour soi.

Et s’armer de patience.

[Proverbe du jour : Après la pluie, le beau temps.]

Un dimanche à Glasgow

IMG_0349

Lorsque j’ai photographié cette statue coiffée d’un cône de signalisation, je n’avais aucune idée que cette dernière est une véritable attraction écossaise. Mais j’aime beaucoup cette photo, surtout avec l’homme au pied de la statue, au téléphone tout en regardant sa montre. Je l’imagine en train d’appeler sa girlfriend qui a quelques minutes de retard et Monsieur s’impatiente déjà, il a très faim et aimerait bien qu’elle arrive rapidement alors il lui téléphone et durant les sonneries, il est pris d’un doute et vérifie que ce n’est pas lui qui est en avance. [J’aime imaginer une vie aux personnes que je croise].

J’ai profité de cette journée pour visiter mes deux premiers musées anglais, dont le fameux Kelvingrove Art Gallery and Museum sur lequel je ferais prochainement un article !

IMG_0452

J’ai également goûté à mon premier fish&chips et je me suis régalée !

IMG_0473